•  

     

    LE DON 

     

    Le plus brillant des exemples de don et de transparence sur cette planète est le soleil. Le soleil est don de la Source qui donne sans condition. C'est sa nature intrinsèque. Ainsi, ce qui nous est donné ne peut être demandé, ni volé. Les humains ont tellement peur de donner (par peur de perdre quelque chose) qu'ils préfèrent prêter dans la majorité des cas, de peur de voir leur bien disparaître. Le soleil ne prête pas son rayonnement et ne demande pas non plus un remboursement, ni des intérêts pour profiter de quiconque. Le système satanique de l'économie mondiale, oui. Satan vous réclamera toujrous des comptes : des impôts, des redevances,  des déclarations...lorsque nous déclarons l'argent que nous avons obtenu dans l'année, nous servons Satan. Le soleil que nous sommes ne doit AUCUN comptes. Il EST ! Lorsque j'ai cessé de rembouser un prêt habitation à la banque, j'ai vendu mon bien et j'ai par la suite naturellement redistribué cette énergie autour de moi, de manière à me dissoudre davantage dans l'Un. La Vie est cadeau, elle ne reprend que si nous n'avons pas foi en elle. Satan n'est pas la Source tandis que la Source englobe Satan. Satan est une particule de vie qui s'est volontairement éloigné de la Source. Il n'y a pas de quoi être fier de le servir, je vous le dis. Les gens souffrent parce qu'ils se croient obligés de travailler dur pour rembouser leurs dettes ! Oui, Satan reprendra tout ce qui lui ait dû puisque la majorité signe un pacte avec lui. Le soleil, lui, non. C'est en prenant ses rayons bienfaiteurs le matin (jusqu'à 10h00) et le soir (à compter de 18 heures) que nous devenons plus lucides et plus proches de notre véritable nature : des êtres libres de toute éternité. Le soleil et le son DO médium dissolvent toute peur. Chantons, ouvrons notre voix, notre gorge au Do (porte OD) qui a si longtemps été privée de sa lumière originelle. Vous vous apercevrez que vous ne savez plus chanter en médium et que vous passez d'une extrême à l'autre sans être véritablement présents dans la tête. Faisons le passage de cette porte étroite de manière définitive. Le Yoga du son est la "reconnexion" à la Création, au divin ; le son est création. Sans son, il ne peut y avoir de création. La Vie est son (et ultra sons...). Nous devons à présent cesser les yoyotages. Lorsqu'une pensée nous agresse de bon matin, récitons le "Notre Père" de manière à exorciser en direct ces ondes, ces mémoires qui  ressurgissent et qui pèsent sur notre conscience. L'Amour du Père, l'Amour de la Source, l'amour du double dissout instantanément toutes ces distorsions qui freinent notre libération des vieux schémas. Chantons la puissance et la gloire de l'Amour qui nous enrobe en tant que particules nous-même de cet amour, sans commencement et sans fin. Nous ne pouvons plus avoir peur de demain. Nous ne sommes Rien de ce que propose ce monde et pourtant nous sommes le monde.  Si la banque nous accorde des crédits, ne lui accordons aucun crédit, aucune attention. Il est de notre devoir, de notre responsabilité de ne pas nous corrompre par les attractions de l'imperfection, les attractions du diable. Nous sommes les Parfaits ! Nous n'avons pas le droit de travailler pour de l'argent, ni d'exposer pour de l'argent. Les humains sont libres de donner ou pas. Il n'y a rien à condamner, ni à juger parce que tout le monde est libre ! Seulement, la loi de Un n'est pas la politique de ce monde, c'est un constat. Le soleil ne travaille pas pour réclamer un dû. Il travaille en silence et guérit de par sa présence. Il ne sait pas qu'il guérit parce qu'il ne se regarde pas ! C'est cela la transparence. Le soleil que nous sommes a besoin de s'expandre et c'est pour cela que Tipheret à présent gagne de l'ampleur. Il grandit dans notre ciel tout comme notre lumière grandit sur ce monde et dans ce système solaire. Il n'est pas non plus une mémoire qui prouve qu'elle a un début et une fin. Non, il n'est rien de cela. Nous ne sommes rien de cela. L'Unité n'est pas une histoire, ce n'est pas un passé. Nous sommes rentrés de plein pied sur une fréquence qui n'a plus rien à voir avec ce que nous avons vécu. Notre passé n'existe plus. Nous arrivons dans une robe lavée et nettoyée pour le grand final.   Bien à vous tous. 


    votre commentaire
  •  

     

    LE CURETAGE COSMIQUE

     

    Lorsque l’âme fusionne avec l’Esprit, lorsqu’elle accepte la reddition et bien c’est toute notre histoire qui en est retournée, bouleversée pour finalement être laminée.

     

    L’Harmonie  et la Paix que nous sommes en Vérité ne peut s’expandre si nous manquons de dextérité. Lorsque les 24 anciens mentionnent le fait que l’humanité sera libérée par la « bouche », il s’agit ici de la reconnexion avec le Verbe et de l’expression orale consciente (divine). On peut chanter, crier ses joies ou ses frustrations, sommes-nous pour autant libres ? La personnalité est par nature orgueilleuse. Le serpent la corrompe jusqu’à la moelle épinière depuis l’âge où le mental s’active. Lors de notre libération, il y a forcément confrontation entre le serpent qui ne veut vous lâcher et Vous, l’Unique ; Il est ce petit rire narquois qui peut durer un fragment de seconde, il est aussi cette arrogance de croire que l’autre est à votre hauteur et qu’il peut vous canaliser. Nous allons prendre ici un exemple parmi d’autres qui vous fera réfléchir, sans aucun doute. Vous proposez à votre chère moitié (si vous êtes avec votre double cosmique, c’est encore mieux) pour le dîner, une galette de sarrasin garnie de tomates fraîches, d’oignons, de quinoa rouge avec un œuf battu. Celui-ci ne comprend pas ce qu’est un œuf battu. La personnalité va spontanément exploser de rire. Et oui ! Le serpent méprise celui qui ne sait pas. En réalité, lorsque nous avons une telle attitude face à un frère ou une sœur, on est bon au « recyclage ». On est « irrécupérable ».

     

    Ces anges qui naissent avec la conscience Une et qui ont le triangle Clareté-Unité très actif (lignée des aigles d’Altaïr) vous consume sur place. Ces anges de l’Air surprennent en flagrant délit (délie) l’indésirable, le parasite qui se croit supérieur et le dissolvent instantanément.

     

    Ces engrammes qui nous touchent profondément tirent leurs origines dans notre éducation fragmentée. Petit vous voulez imiter l’adulte, surtout si celui-ci a des talents ou des facilités dans sa manière d’accomplir telle ou telle chose. On l’observe avec des yeux d’enfants et on se dit : « un jour, je ferai comme lui ou comme elle… ». En le/la regardant faire, on apprend et puis un jour on sait et on fait. On imite. La communication a-t-elle eu vraiment sa place dans la famille ? Non, le serpent est un courant auto-didacte qui n’a pas besoin des autres pour apprendre car il sait, il voit, il observe tout mais il ne sait pas que sa vanité le rend stupide et détestable pour les mondes de Lumière.

     

    Les anges unitaires qui passent dans votre demeure finissent par  le retourner  comme une crêpe, et c’est le cas de le dire. Un seul rire moqueur ou ne serait-ce qu’un sourire, la lèvre supérieure tirée vers la droite, vous êtes contaminés. Lorsque Maître Philippe de Lyon a indiqué dans son dernier message du 1er août 2013  si nous étions libérés de la vanité, c’est bien pour nous inviter à VOIR en profondeur ce traumatisme qui nous rend idiot et arrogant et qui nous handicape dans notre libre expression, cette expression divine encore bloquée dans la gorge.

     

    L’enfant que nous sommes est pur. Il n’est pas encombré par une quelconque identification à ce monde. Lorsqu’il vous demande à 24 ans : « c’est quoi un œuf battu ? », soyez en joie de lui expliquer de A à Z la recette, sans y coller un soupçon d’ego, sinon vous vous ferez crucifier. En revanche, ne jamais consommer un plat préparé dans la friction.

     

    Nous sommes ces anges qui avons accepté d’oublier temporairement notre unité. Nous n’avons pas oublié nos liens cosmiques et divins pour nombre d’entre nous, mais nous avons en totalité oublié ce qu’est de vivre en Unité avec son prochain.

     

    Le curetage cosmique en cours, qui se fait à travers notre corps et notre conscience nous libère de ces identifications à Maya. Les paradoxes qui surgissent dans  nos vies ne sont que la manifestation de miasmes refoulés. Les triangles de l’Air et de l’Eau activés vous les montre avec clarté et en profondeur pour ce qu’ils sont. L’un emmène l’autre dans les abysses (les profondeurs) afin que l’ombre soit révélée et dissoute par la Lumière. Ces triangles sur l’axe horizontal agissent de pair. C’est le rôle d’une monade également en incarnation. Nous avons oublié l’Amour alors que nous sommes l’Amour.

     

    Aspirons à l’Amour le plus pur, à l’harmonie dans notre entourage et sur la Terre afin qu’il se manifeste dans toute sa gloire.

     

    Bien à vous tous. 

    LE CURETAGE COSMIQUE

     Spirale de Vie (symbole de la Bretagne)


    votre commentaire
  •  

     

    LE SYSTEME EST UN TREILLIS DE CONSCIENCE.

     

    Les forces électro-magnétiques « archontiques » sont de nature systémique ; elles vous font croire que vous êtes dépendants d’elles. Chômeurs, travailleurs, fumeurs, alcooliques, SDF, Rmiste, retraités, écoliers…on vous fait croire que vous dépendez du système pour vivre. Qui que vous soyez, vous êtes montrés du doigt. Vous êtes « catalogués ». Une société ma foi, corrompue, enfermée dans la fausseté qui ne cesse d’alimenter en réalité un système, fait à son image.

     

    Les hommes et les femmes de la Terre n’ont pas compris que le système politique mondial dépendait d’eux, qu’il était conçu, façonné à leur image. Le système actuel (qui dure depuis des millénaires) est un treillis de conscience autorisé par la Source. Ce qui signifie que toutes nos pensées, sentiments, émotions et agissements l’alimentent. Il a besoin de vous, de nous, de vos/nos immondices pour exister.

     

    Vous vous rebellez contre le système, et bien vous rejetez une partie de vous-même corrompue. Vous refusez le « face à face ». Les politiciens de la planète sont manipulés à grande échelle, puisqu’ils ne font qu’obéir à votre propre enfermement, à vos propres limitations, à votre propre corruption. La corruption est de servir Satan, de servir l’illusion, de  continuer à jouer Maya alors que vous êtes libres. Ainsi, si vous êtes juste avec vous-même, vous serez juste avec les autres et les autres seront justes envers vous. Cela est mathématique et quantique. Il n’y a pas de problème. A l’inverse, si vous vous corrompez, vous aurez des ennuis avec les autres et avec le système. Tout est régit par les grandes lois cosmiques.

     

    Pour les êtres libres, le système tel que vous le connaissez n’est pas un problème. Il n’existe tout simplement pas. L’homme unifié accède à un nouveau treillis de conscience basé sur l’Action de Grâce. Il ne peut manquer de rien. C’est aussi mathématique et quantique. Ce treillis de conscience ou champ morphique omniprésent concrétise un peu plus chaque jour la nouvelle société sur une nouvelle Terre. Vivre « libre » dans votre structure carbonée actuelle et profiter des joies de la matière, c’est vivre en 3ème dimension unifiée. Vous êtes l’avatar qui n’êtes pas soumis aux lois du karma et qui se situe au-delà des lois de l’incarnation.

     

    La 4ème dimension, c’est encore l’espace qu’il y a entre le soleil et la Terre. C’est la jumelle du soleil, Hercobulus (Nemesis) qui vient combler le vide, sur le plan collectif. C’est le plus grand mariage cosmique de tous les temps, la plus grande fusion mystique que nous nous apprêtons à vivre collectivement. Si vous avez accepté d’ensemencer la nouvelle Terre de 5ème dimension, dans un nouveau corps adapté à cette fréquence, et bien vous y serez conduit naturellement. Nous sommes en réalité libres de vivre là où bon nous semble. Il n’y a aucune obligation et aucune restriction à nos expériences. Les enfants que vous êtes en réalité, sont guidés par la Vie. Ils sont légers et ne sont pas touchés par les distorsions de ce monde. Au contraire, ils s’en amusent, ils s’en moquent et rient aux éclats lorsqu’ils perçoivent une onde « diabolique ». Ils courent de partout, sautent, comme le chat qui ne pense qu’à s’amuser. Leur « turbulence » ne réjouit par l’archonte qui est en vous. Il ne supporte pas cette haute fréquence qui vient l’agresser. Le conseil d’une sœur en cette fin des temps (fin de votre falsification) serait de ne pas rejeter les enfants qui vous approchent, même si vous êtes fatigués y compris en fin de journée. Ces êtres ou envoyés de la Source n’ont pas l’âge de sombrer dans le karma collectif. Ils sont disponibles pour vous. Ils viennent dissoudre par leur rire, leur vivacité les ondes de basses fréquences, ces lourdeurs que vous émanez. Ils viennent vous alléger. Lorsque vous redevenez l’enfant aérien et joyeux, vous dissolvez tous les handicaps qui vous maintenez prisonniers de la matrice archontique, pur fruit de votre conscience.

     

    Un adulte qui ne joue pas avec un enfant, qui ne se laisse pas prendre dans le tourbillon du jeu, de l’innocence et de l’espièglerie est handicapé moteur. Il est bridé, retenu par des chaînes, des forces électro-magnétiques qui le maintiennent dans une illusion. C’est à vous de voir…

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    LA MONADE EST LA SOURCE

     

    La monade est la Source. Elle est l'étincelle de vie, le jaillissement premier. Elle incarne les énergies primordiales, le Féminin et le Masculin sacrés. Ces forces de vie sont Une. La monade est aussi la Tri-unité, Christ/Micaël/Marie. Un couple monadique qui se retrouve sur une même planète dissout les karmas naturellement, parce qu'il est l'Esprit révélé, le Feu d'en Haut qui vient pénétrer et fusionner la matière. Il vient intégrer en totalité les corps. Le karma est la loi de cause à effet. Qu'est-ce que la loi de cause à effet ? Des forces électromagnétiques archontiques. L'archonte est celui qui se prend pour la Source et qui croit gérer les forces à la place de la Source. C'est le cas de tous les humains pris au piège dans la toile d'araignée matricielle. Nous sommes ainsi le maître du jeu (je) à tout instant. La monade se situe au-delà de ces lois archontiques ; elle se situe au-delà de l'expérience de l'âme, au-delà de la dualité, là où le vide n'existe pas. Ainsi la monade « brise » l'ego, dissout instantanément tout ce qui n'est pas Vérité du point de vue de l'illusion. Elle est effrayante pour la personnalité. Elle est effrayante pour celui qui s'identifie à toute sa vie. Etes-vous capable de tout lâcher pour votre double ? Si la réponse est négative, c’est que vous êtes identifié à l’illusion, au karma.

     

    Les couples Un qui se retrouvent en incarnation n'ont rien à vouloir, ni à désirer, puisque l'attraction sur ce plan est automatique. Même si votre partenaire ou double est plus illusionné que vous sur ce plan d'existence, les forces de vie vont le pousser à « lâcher » ce qui n'est pas son essence, votre essence primordiale. Cela peut se faire en douceur, année après année, de façon constante, comme cela peut être « violent » pour la conscience qui se retourne d’un seul coup. La Source connaît ses enfants et les rappelle vers elle, les uni-vers-elle ; il ne peut en être autrement. Même l’archonte retournera à la Source un jour où l’autre ; c’est lui qui se sépare d’elle et pas Elle.

     

    Aujourd'hui la Terre est libérée, ce qui signifie qu'il n'existe plus de chaînes (électro-magnétiques). C'est nous qui croyons encore à nos barreaux, c'est nous qui nous limitons encore, c'est nous qui refusons de sortir de notre cage. Nous avons tellement souffert dans nos conditions humaines que nous refusons de croire en notre libération. C’est un peu comme l’oiseau qui nait naturellement avec des ailes et qui ne sait pas comment voler. La Terre a eu beaucoup de mal à répondre au soleil, parce qu'elle s'est identifiée à son traumatisme, à ce qu'on lui a fait subir en surface pendant des centaines de milliers d’années. Sa lèvre supérieure à du mal à se reconnecter avec sa lèvre inférieure pour lui permettre la libre expression. Elle a été mordue enfant et depuis sa joie, son rire d'enfant s'est amoindri. Elle s'est identifiée à ses blessures, à ses cicatrices et rentrait en réaction face à l'ombre, au lieu de la laisser passer. Elle a dit OUI à son époux, OUI au soleil qui lui a confirmé en 2008 qu'il l'attendait. Nous sommes ces mères qui portons des croyances et qui refusons de les lâcher par moment. Les mères sont falsifiées sur Terre à tous les niveaux, dans toutes les couches. Elles passent leur temps à diriger leurs progénitures : « Mets un pull et un pantalon pour sortir ce soir car il va faire froid ! ... » , « Arrête ces ondes wi-fi, tu vas devenir dingue !... »  Elles croient agir correctement envers ses enfants en imposant sa volonté. En réalité, elle gaspille de l'énergie. Elle gâche même des moments unitaires, et oui, c'est le comble du comble. C'est elle qui s'extirpe de l'Unité, tout comme la Terre l’a fait et pas son entourage. Oui, les forces archontiques ont falsifié la femme et l'homme sur Terre, mais l'avantage aujourd'hui, c'est qu'il n'y en a plus. Nibiru, le vaisseau archontique qui maintenait la conscience de la Terre dans l'illusion a été éjectée par la Flotte intergalactique des Mondes libres. Cela se sait oui, mais cela doit se vivre en TOTALITE. 

     

    Les couples monadiques sont le nouveau treillis de conscience de la planète ; ils fonctionnent par 12 comme en Intra-Terre. Ce sont ces couples révélés qui manifestent en surface la nouvelle humanité. Tout cela est en cours. Soyez en joie mes frères et mes sœurs car nous arrivons ! Peu importe ce qui se passe autour de vous, autour de nous, nous sommes libres ! Nous sommes Un !

     

     

    La monade, la Source


    1 commentaire
  •  

    LA SPIRALE DE L'UN

     

    Lorsque nous nous égarons de notre centre, de notre coeur universel, nous devenons cet archonte ou l'art de gérer les comptes,  le prince de ce monde qui réclame son dû. Quelques exemples concrets viendront illustrer ces propos : vous êtes en apparence tranquille à bord de votre voiture, parti en voyage avec votre famille. Une voiture vous heurte par l'arrière alors que vous avez vos stops allumés, stationnant en file d'attente à un péage...le choc est tellement violent que vous vous indignez en demandant au ciel "Pourquoi ?", "qu'est-ce qui se passe ?".  La personne qui vient vous heurter est-elle véritablement responsable ? La réponse est non. Il s'agit d'un ajustage au niveau des lois cosmiques que vous avez enfreint.  Dans la même semaine, vous vous faites accrocher votre rétroviseur en stationnement. Est-ce l'inconnu qui est responsable ? L'archonte viendra vous voir et vous dira "Je suis témoin de cet évènement, je peux vous dire qui a fait cela". Allez-vous accepter de rentrer dans son jeu ? Si vous êtes "tranquille", (au-delà de la personnalité) la réponse est non. Vous allez au restaurant à quatre. Le serveur surmené par la file d'attente ne vous sert que 3 assiettes au lieu de 4. Il est pris dans le tourbillon du stress. Allez-vous lui réclamer votre dû ? L'ego va s'empresser de le rappeler à l'ordre. Le sage sait que Dieu est justesse. Nous avons de nombreux exemples comme cela tous les jours. La Source nous teste jusqu'à ce que la personnalité s'éteigne devant elle. C'est cela devenir "petit", devenir transparent. Il faut laisser passer le courant divin, le courant cosmique à traver ce corps, à travers cette conscience. Dire OUI à tout ce qui nous arrive, c'est voir la grandeur de la Vie, c'est réaliser que tout est parfait et ordonné et que seule la personnalité aura à se justifier, à réclamer des explications, parce que la personnalité a besoin de savoir. Elle croit pouvoir tout gérer alors qu'il n'en ait rien. Ce monde est archontique. Nous naissons dans une matrice archontique ou "oeil pour oeil et dent pour dent" prédominent. Mais sommes-nous vraiment cela ? Lorsque nous nous réveillons à ce que nous sommes, un peu plus chaque jour, croyez-moi que nous avons honte ! 

     

    Inspire, expire, contraction, expansion, telles sont les courants de la vie. Nous sommes ces courants, ces mouvements qui permettent l'équilibre, la perfection de toute chose. Un seul courant pris en sens inverse et nous voilà projeté dans un monde inversé, un monde déséquilibré. Dans l'univers, il s'agit d'un jeu de la conscience. Ce jeu qui donne forme au "je".

     

    Un couple monadique incarné veille à ce que l'équilibre des énergies se maintienne. Ce n'est jamais tout beau tout rose tous les jours, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Les réajustages electro-magnétiques ont lieu tant que les karmas ne sont pas totalement dissous. Pendant que l'un s'abandonne, l'autre "transmute", vit l'entre-choc des plans et la transcendance de manière douloureuse dans le physique, et vice-et-versa. Les doubles sont un vortex énergétique, ils sont un centre. Ainsi, sur le plan subtile, les "retours" de karma se font de plus en plus rapidement et nos structures physiques ont parfois un peu de mal à rester en résonnance avec l'autre. L'alchimie est totale de manière à redevenir entier sur ce plan d'existence. C'est un travail constant, des réajustages permis par la Source car nous vivons ici dans un monde où les consciences sont fragmentées. La monade représente la Source et notre présence ne laisse pas de place à l'illusion car elle la dissout. C'est ce qui se passe en ce moment pour tous les couples monadiques qui se retrouvent. Vivre l'amour le plus pur, c'est accepter de faire disparaître l'ego de la personnalité. C'est accepter de se fondre en l'autre, cet autre qui est vous-même afin de faire disparaître tout ce qui n'est pas vous. Ainsi la base de la nouvelle famille, c'est nous, c'est l'Un. Cette nouvelle famille tourne autour de nous. Est-ce simple tous les jours ? Non, surtout si vous avez encore en vous des miasmes, des forces électro-magnétiques mémorielles qui vous empêchent de vibrer totalement avec votre double. Tout va être réunifié par la Source, car elle l'a décidé. Le  monde entier peut chanter, peut crier la libération, mais est-il vraiment conscient de ce qu'il est ? Je ne suis pas encore totalement consciente de qui je suis, même si le courant marial passe à travers moi, même si les Hayot ah kodesh m'utilisent comme support, je sais simplement que mon double et moi-même ne faisons qu'Un et que le VIVRE est totalement l'opposé de savoir. Rien de connu ne peut définir en réalité ce que nous sommes. La puissance que nous émanons n'a rien à voir avec un pouvoir quelconque ; il s'agit réellement de notre pouvoir créateur. Ce pouvoir Est lorsque votre  personnalité disparaît. Il ne peut en être autrement.

     

     

    La spirale de l'Un

    Alignement à Erdeven (Bretagne du sud)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique